L' Antar Rai-Oïri - la malédiction du Grand Froid

Le territoire Antar est bordé d'une chaine de montagnes allant d'un bout à l'autre du continent. Elle force une délimitation naturelle mais fait office d'un excellent moyen de défense. Seul 9 vallées sont asses grandes pour laisser des grandes armées passer. Les Antars y ont bâtit d'immenses fortifications de pierres d'un flanc a l'autre afin de verrouiller ces accès.

Les Antar sont des Géants dans un monde de gigantisme ! En effet, ici, tous les êtres vivants semblent grandir indéfiniment :
Les plantes, les animaux, les insectes et les poissons sont à leur mesure.

               "Dans ce monde de glace et de désolation, nous sommes des survivants et nous dominons ces terres"

Le Grand Froid, le malheur des Antars et de leur royaume : Un vent glacial venue de la mer qui souffle en continue et sans relâche depuis ... la nuit des temps peut être ? Les Anciens étaient autre fois l'autorité symbolique regroupants tous les Antars derrière une seule et même bannière. Depuis quelques années ils ont abandonner leur mission pour se consacrer à une autre : trouver l'origine de cette malédiction et une solution !
C'est un peuple rude qui a su s'adapter et qui finalement en a tirer profit. En effet, personne ne veut de leur territoire et eux ne sont pas d'humeur expansionniste. Le Grand Froid semble avoir un effet pervers sur les habitant de sa zone d'influence : ils ne souhaitent pas en partir car dés qu'ils s'en éloignent de trop ils tombent malade, ont de terribles migraines et la nausée.

Proches voisins des Lèpmes et des esprits de "sous la montagne"

La situation géographique permet un pacte de non agression entre eux et les Ordrosses qui occupent l'autre côté de leurs montagnes. Ils ont même parfois des échanges commerciaux ou des cadeaux amicaux : joaillerie, nourriture, armes, bois de qualité, métaux et pierres sculptés sont des biens recherchés par ces géants qui savent apprécier le détail des petites choses.

Il y a des petits êtres dont seul les Antars semblent connaitre l’existence. Pas plus grand que l'un de leur doigt, ces petits êtres ne se montrent pas souvent sous leur forme physique ni en présence d'autres peuples civilisés. Ils se rendent invisible dés qu'ils se sentent observés ! Il arrive d'en croiser en surface dans les plaines et les forêts glacées. Ils s'y ''baladent'' disent-ils. Ils aiment faire la fête, écouter et jouer de la musique. Ils sont de meilleurs joaillers que quiconque de part leur petite taille et ne demandent jamais rien en échange. Après avoir fini leurs affaires, ils s'en vont aussi vite que ce qu'ils sont venu, sans un bruit. Les Antars les nomment : les Trogs.

La société Antar

La société Antar s'est fondé sur une base Anarchique dans les bois de Skoger. C'est a dire qu'il n'y avait aucun pouvioir central, aucun gouvernement : il n'existe que des choix et des actes des individus libres. Chacun est libre de créer de faire ce qu'il veut mais rien ne donne plus légitimité a l'un ou l'autre. L'intelligence de vivre en harmonie avec bon sens était un impératif que les Antars ont appris.

Tous peuvent prendre des allures de guerriers, chaman, druides, constructeurs, veilleurs, commerçants ou explorateurs. Il n'y a pas de hiérarchie sociale.

Les cartes de l'Antar Rai-Oïri

Le territoire comporte une centaines d'îles plus ou moins grandes, et une immense partie du continent pour une somme totale avoisinant les 5,3 millions de km².

RoyaumeTraductionLocalisation/Couleur
Dein Strooke Gamle Le lieu des AnciensLes Grandes îles
SkogerLes ForêtsVert
FortetLe FortBleu ciel
FjelleneLes MontagnesGris
Havene Les OcéansBleu marine
Strømmer Les RuisseauxCian
SletteneLes Plaines Orange
Nyhetene Les NouvellesViolet

La région rouge est le territoire des Ordrosses, une civilisation humaine avec qui les Fjellenes ont quelques relations commerciales et culturelles.