Dramatis personæ

Dramatis personæ est une locution latine signifiant « personnages du drame», utilisée pour désigner la liste des noms de rôles.

Après que le Canevas ait été voté, chaque Comédien créé un personnage joueur, un Protagoniste. Les personnages non joueurs, seront appelés Figurants.

Il est de bon ton que la création d’un Protagoniste s’appuie sur un Archétype (voir des exemples d’Archétypes plus bas).

Il faut au Protagoniste une Identité : nom, genre (féminin, masculin ou autre), âge, profession.

Il lui faut surtout être caractérisé par des Traits, au moins 1 pour chacun des domaines ci-dessous :

  • Intellect et Schéma mental
  • Valeurs, Education, Convictions
  • Particularités physiques ou Surnaturelles

Un Trait est un élément central du personnage, Protagoniste ou Figurant. C’est une caractéristique positive ou négative importante que l'on voudra et pourra exploiter dans la narration, et qui doit pouvoir s’inscrire dans le Canevas défini préalablement avec les autres Comédiens.

Il est donc souhaitable et préférable, lors de l’élaboration des Traits des personnages, que les Comédiens en discutent entre eux.

Exemples de Traits d’Intellect et Schéma mental :

  • Autodidacte, apprend par l’expérience.
  • Indépendant, à l'habitude de se débrouiller seul.
  • Ignore la peur.
  • Panier percé, n’a aucune notion des coûts et des prix.
  • Misanthrope, trouve le monde laid et détestable.

Exemples de Traits de Valeurs, Education, Convictions :

  • Respectueux des traditions et coutumes
  • Est considéré comme l’élu d’une prophétie.
  • Méprise les classes moyennes.
  • N’accepte jamais la vérité sur ses capacités réelles, se surestime.
  • A été éduqué par un criminel, sens des valeurs inversé.

Exemples de Trait de Particularités Physiques ou Surnaturelles :

  • Peau dure comme de l’écorce, grande résistance aux coups.
  • Maîtrise du voyage astral.
  • Victime d’une malédiction, ne peut pas entrer dans un lieu sacré.
  • Nez gros et laid avec des pustules immondes.
  • Chétif, n’a que peu de force physique

Il faut aussi que les Protagonistes aient entre eux des Liens. Chaque Comédien créera donc pour son Protagoniste un Lien avec chaque autre Protagoniste. Ces Liens, que chacun est libre de divulgué ou pas, définissent les relations entre les Protagonistes et influenceront donc le Jeu de Scène.

Une fois tout cela complété, il peut être néanmoins bénéfique d’apporter encore quelques précisions sur le Protagonistes : a-t-il un objet fétiche, un costume particulier, une expression récurrente, ou autre qui ne justifie pas un Trait, mais peut être jugé intéressant cependant pour le Jeu de Scène ? Cela est laissé au libre-choix du Comédien.