Dvore et CarnoD

Deux monstres existent dans des dimensions qui influencent le destin des personnages : le Dvore côté joueur qui engloutit les dés présents sur la table, et le CarnoD qui poursuit les personnages dans un plan parallèle à l'histoire; et ceux-ci forcent lesdits personnages à une course effrénée. Le CarnoD évolue dans un désert blanc, tout blanc. Comme prisonniers d'un mauvais rêve, les personnages ne peuvent que courir devant lui. Dépourvu de jambes, le CarnoD bondit. A chaque test, il bondit et à chacun de ces sauts, la difficulté des jets de dé augmente : 1 puis 2 puis 3 etc... Le Dvore est une sorte de poche à dés pourvue de dents qui avale les dés présents sur la table en commençant par les D4 (dés à 4 faces), puis les D8 et enfin les D12. A chaque test, le Dvore gobe un dé. Pour chaque valeur de dé, il y a autant de dés que de joueurs. Pour commencer, tous les tests des joueurs se font au D4, au-dessus de la difficulté imposée par le CarnoD. Lorsque deux tests consécutifs dépassent la valeur du dé actuel, les tests se jouent avec la valeur de dé suivante, redonnant une bouffée d'air aux personnages. Les personnages ont une mission à réaliser dans des conditions de stress intense : un cambriolage, une mission d'infiltration militaire, une exfiltration depuis l'URSS, sortir d'un sous-marin qui prend l'eau, sauver un enfant coincé au fond d'un puit, ... Sur une idée de crescendo, chaque joueur a son tour imagine une péripétie qui s'oppose à l'objectif des personnages et que les joueurs ensemble doivent résoudre.

1
Il n'y a encore aucun texte...