Les conflits

Les conflits ne sont pas une chose rare dans le monde de Catchaluk. Ils sont cependant difficiles à définir tant leur ampleur peut varier. On peut cependant en distinguer deux grandes catégories les guerres tribales et les grandes guerres.

Les guerres tribales

Les guerres tribales sont de petits conflits entre tribus voisines dont les buts peuvent être aussi divers que savoir à qui appartient un territoire, régler une dette de sang, régler un désaccord commercial, prouver sa supériorité, savoir à qui appartient un troupeau… Ces conflits à petite échelle sont généralement soumis à de nombreuses règles rituelles et le lieu et le moment sont prévus d’un commun accord par les prêtres et chefs de clan. Il est de coutume que chaque tribu concernée n’envoie que des guerriers ayant accompli leur formation. La tribu vainqueur est généralement celle dont les guerriers ont survécu et elle remporte le litige qui l’opposait à l’autre tribu. Lors de ces conflits, il est interdit pour les participants de capturer des adversaires que ce soit pour en faire des sacrifices ou des esclaves.

Une fois le vainqueur déterminé et le litige tranché, un certain nombre de rituels doivent être observés. Le vainqueur doit s’occuper des obsèques et soins de l’ensemble des combattants ayant participé et faire un grand festin pour l’ensemble des deux tribus. Le vaincu doit lui donner l’une de ses femmes et l’un de ses enfants en mariage et le chef doit confier son fils au chef adverse durant 5 ans.

Ces guerres tribales très codifiées n’ont rien à voir avec les raids que pratiquent certaines troupes armées et clans dont le seul but est d’acquérir quelque chose par la force, obtenir des sacrifices ou encore se venger. Les guerres tribales sont un outil de justice et non de vengeance.

Les grandes guerres

D’une bien plus vaste ampleur que les conflits tribaux, les grandes guerres opposent généralement deux royaumes, cité-états, ou groupes de tribus. Ces conflits de grande ampleur ont le plus souvent des visées de domination territoriale et ne suivent aucune règle.

Durant souvent de longues semaines voire mois, ils sont souvent une bonne occasion pour les participants de s’approvisionner en esclaves, sacrifices et de mener des raids sur des tribus restés neutres.

De par leur ampleur, les grandes guerres nécessitent un grand nombre de troupes et une toute autre organisation que les guerres tribales. Ainsi on y trouve non seulement une hiérarchie et une stratégie, mais la nature même de l’armée est différente. Dans les grandes guerres les guerriers ne constituent en réalité qu’une minorité de troupes d’élite jouant parfois le rôle de sous-officier ou étant assigné à des taches particulières. La majorité des troupes est le plus souvent constituée d’esclaves ou d’habitants enrôlés plus ou moins volontairement contre une certaine somme et la promesse de richesses à venir.