Catchaluk

Catchaluk

« Vous voici aux portes du monde de Catchaluk dont la seule portion connue et habitée de l’homme est un grand continent entouré de quelques îles. Divisé du nord au sud par deux chaines de montagnes on y trouve toute une variété de climast allant des jungles humides de l’est aux vastes plaines sèches de l’ouest en passant par des marais, des hautes montagnes et des plataux désertiques. Ces terres sont habitées par de nombreuses peuplades humaines ayant chacune leurs coutumes, leurs langues et leurs traditions. Parmis ces peuples on trouve notamment les zacoalts, peuple le plus nombreux connu pour ses artisans, guerriers et agriculteurs. Autre grand peuple vivant principalement dans les plaines de l’ouest, les atlecs sont réputés pour leur grande sagesse et leur piété. Vivant dans une société très hiérarchisée, ils sont reconnaissables à leur crâne allongé, déformé dans l’enfance, et à leur peau teintée de bleu. Si nombre d’humains vivent encore dans des petits villages indépendants et autosuffisants, de grandes puissances ont émergé avec le temps comme l’empire atlec grande puissance civilisatrice pratiquant l’esclavage ayant apporté un sytème d’écriture commun, des routes, un système de poste nommé coureurs et de nombreux avancées sur les plans architecturaux et économiques. Bien qu’il ait connu de nombreux revers, l’empire reste une grande puissance où de nombreux peuples cohabitent, échangent et prospèrent. Nées de l’affaiblissement de l’empire atlec, les cités zacoaltes sont tout un ensemble de royaumes indépendants ayant chacune à leur tête un notchapa partageant son pouvoir avec un conseil local. Parfois très instables politiquement ces cités passent autant de temps à lutter entre elles que contre d’autres puissances et ont tissé des liens diplomatiques complexes. Bien que différents, les différents peuples partagent une « religion » commune basée sur l’idée que les dieux à l’origine du monde doivent être nourris par des sacrifices de plantes, d’animaux et d’hommes sans quoi le monde cesserait d’être. Culte polythéiste il existe toute une variété de dieux différents allant des patchamas, les dieux primordiaux à des divinités locales en passant par les dieux tutélaires des peuples. Bien que la croyance dans les dieux soit une chose commune à tous, leur culte est une affaire réservée aux prêtres et chamans qui en échange de sacrifices peuvent recevoir une part de la puissance des dieux et peuvent s’ils le souhaitent l’utiliser pour répondre aux besoins des humains ou dans leur propre intérêt. Les hommes du commun en revanche ne se soucient pas vraiment des dieux et ne leurs demandent rien. Vous entrez donc dans ce monde étrange. Dans ce monde où les armes et outils sont d’os, de pierre, de silex et d’obsidienne… Dans un monde où les vêtements et armures sont de coton d’os et de fibres végétales… Dans un monde où il n’y a pas d’animaux de trait ou de bas… Dans un monde violent et magnifique… Dans Catchaluk. »

Vous trouverez plus d’informations ainsi que les règles ici : http://catchaluk.over-blog.com/

4
Concepteur de l'Univers
Catchaluk